Les derniers chiffres sur le bienfait du sport en entreprise

La tendance du sport au travail prend une place de plus en plus importante dans la vie des entreprises. En plus d’améliorer les conditions de travail, l’esprit d’équipe, la santé physique et mentale, pratiquer une activité physique au sein de son entreprise est également un excellent générateur de motivation pour les collaborateurs. Que ce soit pour les salariés ou les dirigeants, le sport en milieu professionnel comporte donc de multiples avantages.
Découvrez les derniers chiffres sur les bienfaits du sport en Entreprise.

Nous vous rappelons qu’il est recommandé de demander un certificat médical à vos collaborateurs avant qu’ils se lancent dans une activité physique.

 

Les bienfaits du sport au travail pour les salariés

Si la pratique du sport en entreprise prend de plus en plus d’ampleur dans le milieu professionnel, c’est qu’elle offre de multiples bienfaits auprès des collaborateurs.

Tout d’abord, on constate que 80 % des travailleurs ont une activité sédentaire au travail. Seulement, être statique devant son écran une grande majorité de la journée a des conséquences sur la santé. Cela peut entraîner un mauvais positionnement, des douleurs de dos, de cervicales et une mauvaise circulation du sang. C’est ainsi que les Troubles musculosquelettiques (TMS) arrivent en tête des affections. Ils ont notamment été identifiés dans 87 % des cas de maladie professionnelle en 2014.

De ce fait, le sport représente une véritable source de bien-être pour les salariés étant donné qu’il va leur permettre de rester en bonne santé sur le long terme. Notamment dans un contexte où le nombre d’actifs de plus de 50 ans a énormément augmenté depuis six ans et qu’il va encore croître au cours des cinq prochaines années.
La pratique du sport limite donc la sédentarité en activant les salariés en dehors de leurs espaces de travail. Cela peut contribuer à prévenir les maladies cardiovasculaires, de réduire le risque de diabète, de dépression, d’accident vasculaire cérébral ainsi que certains cancers. De plus, le sport est reconnu comme un moyen efficace de réduire le stress ! En effet, pendant l’effort, le cerveau libère des hormones dites « apaisantes », ce qui permet à l’individu en question de mieux gérer la pression ainsi que son niveau de stress. Le sport a donc comme avantage de maintenir l’individu en activité et en bonne santé physique et morale. En termes de qualité de vie au travail (QVT), le sport apparaît alors comme un énorme atout puisque 94 % des salariés qui font du sport se disent satisfaits.

Ainsi, seule la pratique du sport permet d’agir sur le bien-être physique et moral des collaborateurs. Une activité physique régulière est donc essentielle à la santé des salariés, mais aussi pour la performance de l’entreprise.

Les avantages du sport pour l’entreprise

Les bienfaits du sport ne sont pas qu’à destination des collaborateurs. Au contraire, la pratique du sport apporte également de nombreux bénéfices pour les dirigeants. Et en effet, d’après une étude menée par le Medef et le CNOSF, les salariés qui pratiquent une activité sportive en entreprise amélioreraient de 14 % en moyenne leur productivité ! Egalement, le sport au travail ferait baisser le taux d’accident du travail et d’absentéisme de 30 à 40 %, ce qui pour l’entreprise, revient à réaliser une économie de 7 à 9 % sur les frais de santé annuels d’un salarié. Le sport permettrait aussi d’améliorer la motivation, la cohésion de groupe, l’esprit d’équipe et le sentiment d’appartenance.

De plus, 51 % des dirigeants considèrent que le sport en entreprise est un véritable moyen de communication externe, qui contribue à la marque employeur. Et effectivement, le sport au travail permet de véhiculer une image dynamique, moderne, saine, un lieu où il fait bon de travailler, ce qui contribue à augmenter l’attractivité d’une l’entreprise. On sait également que le bien-être au travail fait partie des principales préoccupations des jeunes générations. Le sport apparaît donc comme étant une bonne solution afin d’attirer les nouveaux talents, d’engager et de fidéliser.

Ainsi, la participation de l’entreprise dans la mise en œuvre d’activité sportive au travail peut s’avérer être un réel retour sur investissement. Néanmoins, d’après une enquête de « Décathlon pro » sur le sport en entreprise, seulement 7% des entreprises incitent actuellement leurs employés à pratiquer du sport. Pourtant, 78% des répondants déclarent qu’ils pratiqueraient une activité physique en entreprises si les conditions étaient réunies, ce qui peut représenter à l’échelle Française plus de 20 millions de personnes !

Des offres sportives diverses et variées

Des bonnes pratiques commencent à émerger afin de promouvoir et de développer l’activités physiques et sportives sur le lieu du travail.

Vous pouvez dans un premier temps mettre en avant de manière régulière le panorama des offres proposées en interne par le CE (futur CSE) ou une association sportive s’il y en a. Le comité d’entreprise est idéal pour encourager la pratique d’une activité physique. Il peut par exemple proposer le remboursement total ou partiel de l’abonnement à un club ou une salle de sport extérieur à l’entreprise.

Il est également possible d’organiser des jeux intra-entreprises et inter-entreprises. Dans le premier cas, cela consiste à créer une compétition sportive entre des salariés appartenant à la même entreprise. En ce qui concerne l’événement inter-entreprises, il s’agit de permettre à des salariés venant d’entreprises différentes mais qui appartiennent au même secteur d’activité ou à la même région de s’affronter. Par exemple lors d’un championnat ou d’un marathon. Dans les deux cas, ce genre d’événement permet à des collaborateurs de se rencontrer, de se réunir, de jouer ensemble pour remporter un challenge et ainsi d’augmenter la motivation des participants.

Vous pouvez aussi inciter à la pratique libre auto-organisée qui consiste à ce que ce soit les salariés eux-mêmes qui s’organisent entre eux (course à pied, natation, groupe de marche, autres activités etc.) le matin, le midi ou le soir. Ou encore, vous pouvez suggérer une journée de team building en dehors du cadre de travail afin d’organiser une activité ludique pendant laquelle il sera question de faire du sport tout en s’amusant. Les idées ne manquent pas quand il d’agit de démocratiser le sport au sein de son entreprise.

Enfin, pour intégrer le sport dans le quotidien des collaborateurs, plusieurs mesures peuvent également être mises en place au niveau des ressources et infrastructures proposées par l’entreprise.
Ainsi, il peut être intéressant d’installer des douches dans l’entreprise, d’aménager un parking à vélos, ou bien, de donner aux membres du personnel l’occasion de se former pour obtenir un certificat afin d’encadrer des pauses d’étirement ou des séances d’activités physiques. Vous pouvez aussi développer une campagne de sensibilisation en interne sur le bien-être grâce au sport en entreprise, ou encore, offrir des occasions de faire de l’activité physique à différents moments de la journée à travers des horaires flexibles etc.

Liste des actualités