Le zéro déchets dans sa cuisine, et si on s’y mettait ?

En France, près de 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. Devant cet énorme gaspillage, il devient primordial de consommer différemment en adoptant de nouveaux gestes au quotidien afin de réduire notre impact négatif sur l’environnement. Adopter le zéro déchet dans sa cuisine apparaît alors comme idéal pour entamer ce changement. Découvrez vite quelles sont les astuces pour acquérir de nouveaux réflexes et ainsi réussir à faire maigrir votre poubelle.

Achetez en vrac

Lorsque l’on se met au zéro déchet la première chose à faire est de limiter au maximum l’achat d’aliments emballés. Pour éliminer efficacement ses déchets la clé de la réussite est de choisir le vrac au moment de faire ses courses. Pour cela c’est simple, il suffit d’amener avec soit ses propres contenants tels que des sacs en tissu, des boites hermétiques ou des bocaux. Cela vous permettra de dire adieu aux sacs en plastique jetables, et de transporter et conserver la nourriture dans des contenants récupérables.

Pour se procurer des aliments sans emballages essayez, si vous le pouvez, d’éviter les grandes surfaces et privilégiez en priorité le primeur pour les fruits et légumes, ainsi que le marché, le boucher/poissonnier ou encore les établissements spécialisés dans la vente en vrac.  Si vous ne trouvez pas d’alternatives pour certains produits, essayez au moins de choisir l’emballage le plus recyclable comme le carton ou le verre, et bannissez le plus possible le plastique.

Cuisinez toutes les parties comestibles des fruits et légumes

Lorsque l’on cuisine des fruits et légumes, il arrive souvent que l’on laisse de côté des parties a priori non comestibles comme les pelures, les trognons, les tiges etc. Pourtant, ces épluchures peuvent tout à fait se cuisiner et être consommer de différentes façons. Vous pouvez par exemple utiliser les peaux des fruits et légumes pour en faire des chips en les grillant au four avec un peu d’huile, vous pouvez également les ajouter dans vos soupes ou vos tartes pour donner du goût, ou encore utiliser les fanes de radis ou de carottes pour faire du pesto, des veloutés, des gratins… Il existe énormément de façons de les accommoder.

Ainsi, en cuisinant chaque partie de vos fruits et légumes vous réduirez vos déchets et éviterez un gaspillage alimentaire inutile. Cependant, les peaux peuvent contenir des pesticides, mieux vaut acheter vos produits bio pour pouvoir les manger sans risques.

Accommodez les restes

Si à la fin d’un repas vous avez des restes, sachez que de nombreuses méthodes existent pour les accommoder et ne pas gaspiller. Vous pouvez tout d’abord les congeler pour les conserver et les ressortir plus tard, par exemple en emmenant une partie avec vous dans une boite hermétique pour le déjeuner du midi le lendemain. Vous pouvez aussi les utiliser pour créer des recettes de cakes, des tartes, des soupes, ou encore les transformer en gratin.

Pour ce qui est du pain rassis, il est par exemple possible d’en faire du pain perdu, de la chapelure, des croutons. Enfin, au lieu de jeter la carcasse de poulet directement, vous n’avez qu’à l’utiliser pour en faire du bouillon ! Les idées ne manquent pas pour recycler vos restes !

Misez sur le compost

Dans une démarche zéro déchet, il est essentiel de réduire la taille de nos poubelles, notamment en diminuant la quantité de déchets organiques. Pour cela vous pouvez opter pour le compostage à l’aide d’un bac à compost placé dans votre jardin. Cette méthode va permettre de  transformer les déchets organiques en matière fertile, idéale pour vos plantes.

Les aliments pouvant être compostés sont nombreux. Il s’agit par exemple des épluchures de fruits et de légumes, les déchets verts de vos plantes, le thé, le marc de café, les coquilles d’œuf brisées, ou encore les restes de repas végétariens. Si vous ne vivez pas dans une maison vous pouvez essayer le lombricompostage d’appartement. Sinon il existe également des composteurs collectifs.

Planifiez vos menus

Pour réduire ses déchets, il est capital de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, il existe une manière simple et efficace qui est de planifier ses menus à l’avance. En établissant la liste précise de vos repas de la semaine avec ce dont vous avez exclusivement besoin, et en achetant la juste quantité d’ingrédients vous éviterez de faire des achats inutiles dont vous n’avez pas la nécessité. En plus de faire des économies, cela empêchera qu’un surplus d’aliments ne soit amené à se perdre dans votre frigo et donc à être jetés.

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *