3 clés pour rester heureux au travail selon Chade-Meng Tan

Chade-Meng Tan n’est pas une célébrité pourtant il a rencontré tous les grands de ce monde. De Barack Obama au Dalaï-Lama en passant par Lady Gaga, il accueille les plus illustres visiteurs de Google. Pourquoi ? Simplement parce que cet homme, devenu Responsable du développement personnel au sein de la firme de Mountain View, rêve de paix dans le monde grâce au bien-être individuel.

Parmi ses préceptes, voici 3 clés du Jolly good fellow (which nobody can deny) de Google (oui c’est son poste) pour rester heureux au travail. Des conseils utiles pour tous, dirigeants, managers ou collaborateurs.

chade meng tan
Crédit photo : Peter Da Silva / Polaris / Starface

Entraîner son cerveau pour trouver la paix intérieure

Vous avez probablement déjà rencontré des personnes dont la sérénité est visible sur leur visage. Ils semblent heureux et détendus. Ils sont simplement capables de se détacher des petites contrariétés que chacun peut rencontrer dans une journée et restent ainsi de bonne humeur. Cette capacité peut leur permettre d’être de bons managers ou dirigeants qui sauront s’adresser agréablement à leurs collaborateurs ou gérer des projets sereinement sans paniquer à l’arrivée d’imprévus.

Certes, tout le monde n’est pas naturellement capable d’avoir la « zenitude » d’un prof’ de yoga. Dans ce cas, il est possible d’entraîner son cerveau à créer cette sensation de paix intérieure. Avec un peu de pratique et de patience, l’habitude deviendra alors naturelle. Pour y parvenir, Chade-Meng Tan recommande de profiter des moments d’attente. Dans une file d’attente, devant l’ascenseur il conseille de prendre une profonde inspiration. Respirer profondément oxygène le cerveau et provoque un sentiment de bien-être. En prenant cette habitude les moments d’attentes qui avant vous énervaient pourront devenir des moments de relaxation.

Apprécier les petites choses simples

Combien de fois dans une journée prenez-vous le temps de rêvasser le nez en l’air ? Probablement pas beaucoup, pressé par les sollicitations d’un environnement sur-connecté. Pourtant, apprécier des choses simples comme l’architecture des bâtiments sur votre trajet, le goût d’un bon fruit grignoté à son bureau ou l’odeur d’une boulangerie au petit matin permet de contrebalancer les moments de stress et de découragement que vous pouvez rencontrer dans une journée.

Ces petites choses simples, Chade-Meng Tan les baptise des « fines tranches de joies ». En prenant le temps de les apprécier, vous enregistrez des instants agréables dans votre journée. Ces petites étincelles empêcheraient de broyer du noir en créant des souvenirs positifs. Essayez-donc de lever le pied à certains moments de la journée, permettez à vos collaborateurs d’en faire autant et l’ambiance générale de l’entreprise pourraient bien s’en trouver transformée.

Faire preuve de bienveillance envers ses collègues

Dans l’entreprise, le bien-être de chaque collaborateur est corrélé au bien-être général. Ainsi, l’attitude de chacun, dirigeant, manager, collaborateur, vis-à-vis de ses collègues influencera l’ambiance de travail et pourra agir sur l’humeur de chacun. La bienveillance serait donc une des clés majeures pour être heureux au travail selon Chade-Meng Tan.

En accompagnant vos collaborateurs vers la réussite et en les félicitant dans les moments de succès, vous contribuerez à leur bien-être et cela pourrait bien également vous rendre plus heureux dans votre job. Sur ce point aussi, il est possible de s’entraîner selon le « gourou du bonheur » de Google. Il conseille chaque jour de prendre le temps de complimenter deux personnes que vous croisez ou simplement de lui dire un mot agréable.

Si certains de ces conseils peuvent surprendre, ils ont pourtant fait leur preuve chez Google qui conserve depuis plusieurs années la réputation d’être une entreprise où il fait bon travailler. A chacun de juger s’il se sent prêt ou non à tenter l’expérience.

Source

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *