Dormir plus longtemps influencerait notre alimentation

dormir-longtemps-influencerait-alimentation

Ce n’est pas nouveau : le sommeil est bénéfique pour notre santé. Il serait notamment profitable pour notre mémoire, notre renforcement immunitaire, notre reconstruction cellulaire et énergétique, et bien plus encore.[1] Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que la durée de notre sommeil régulerait également notre alimentation.

Le sommeil : facteur de santé et du bien-être

Lors d’une étude menée au King’s College à Londres, les scientifiques en charge de l’enquête ont divisé un panel test en deux groupes de personnes. Ils ont alors prodigué aux individus du premier groupe des conseils de sommeil, ainsi qu’une liste exhaustive des produits à éviter pour bien dormir, dans le but de prolonger leur temps de sommeil.

Le deuxième groupe, quant à lui, n’a pas reçu de conseil particulier et n’a pas augmenté ses heures de sommeil. Après une semaine, 86 % des personnes du premier groupe sont restées plus longtemps au lit et ont gardé précieusement les conseils des chercheurs. Le deuxième groupe, lui, n’a pas changé ses habitudes. Ainsi, le sommeil affecterait également sur notre bien-être.

Une réduction significative du taux de sucre

Cette récente étude, publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition[2], affirme que dormir plus longtemps la nuit contribuerait à réduire notre consommation de glucose, autrement dit de sucre. Pour étayer leur raisonnement, les chercheurs ont entrepris une enquête visant à allonger les heures de sommeil d’individus dormant moins que les 7 heures recommandées. Ces mêmes chercheurs ont alors constaté que l’allongement des habitudes de sommeil aurait un impact sur notre apport en nutriments, et mènerait à une diminution de la consommation de sucre de 10 grammes par jour.[3]

Ils ont également remarqué une baisse de la consommation de glucides chez un groupe dont le temps de sommeil avait été plus largement augmenté. Ainsi, une durée de sommeil plus longue influerait sur nos habitudes alimentaires, et en particulier sur notre consommation de sucres.

Une problématique importante de santé publique

Cette étude intervient à une période où la durée et la qualité du sommeil font partie des grandes préoccupations de santé publique. Le manque de sommeil est en effet un facteur de risques qui peut amener à l’aggravation diverses pathologies.

[1] http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/hygiene/675592/les-bienfaits-du-sommeil-sur-l-organisme

 

[2] https://leblognutrition.files.wordpress.com/2018/01/nqx030.pdf

 

[3] https://blognutritionsante.com/2018/01/11/sommeil-alimentation-saine/

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *