Les bienfaits du jardinage en entreprise

bienfaits-jardinage-entreprise

Sur les toits, sous forme de murs végétaux, dans les bureaux ou à l’extérieur, la présence de plantes et de jardins prospère depuis plusieurs années au travail. Reconnu pour ses vertus apaisantes et son impact environnemental, le jardinage en entreprise commence à se développer. Venu tout droit des Etats-Unis sous forme de corporate gardens, cette activité s’installe doucement mais sûrement en France. Tendance passagère ou réel aménagement de fond, quels sont les bienfaits du jardinage en entreprise ?

Il convient de noter que la mise en place d’une telle activité requiert une réflexion préalable, dans le respect des règles juridiques et de sécurité.

Développer le bien être des salariés

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la présence des plantes sur la performance des collaborateurs, mais également sur leur santé[1]. La mise en place d’espaces verts au travail réduirait par exemple le taux d’absentéisme selon une étude américaine menée par l’université de l’Oregon en 2011[2]. En outre, les plantes permettraient une meilleure régulation de l’humidité de l’air et joueraient un rôle dans la réduction du stress.

Au-delà des bienfaits d’un environnement organique, la pratique du jardinage s’avère efficiente pour s’aérer l’esprit et se concentrer sur une tâche autre que celle du travail. Cette activité de loisir permet ainsi de de se déconnecter pendant quelque temps et de revenir en meilleure forme, pour être aussi plus concentré.

Renforcer l’esprit d’équipe et la cohésion

S’il favorise le bien-être des collaborateurs, le jardinage permet aussi aux salariés de travailler autour d’un projet commun et de renforcer ainsi les liens. C’est également une occasion de tisser des relations entre des personnes de services ou de niveaux hiérarchiques différents. Cette activité autour d’une même tâche contribue à l’esprit d’équipe et de partage, pour mieux communiquer en entreprise et développer une solidarité entre ses membres et développer un sentiment d’appartenance.

Répondre aux enjeux environnementaux

Outre les facteurs émotionnels, la mise en place d’un jardin contribue à améliorer la qualité de l’air. En effet, les espaces verts contribuent à la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Certaines plantes sont reconnues pour dépolluer et assainir l’air, à l’image du cactus, du lierre ou du ficus.

Marque employeur

Les jardins collectifs d’entreprise contribuent grandement au développement de la marque employeur. Il apparait comme un atout et une valeur ajoutée pour attirer une jeune génération en quête de sens, qui souhaite adhérer aux valeurs de la marque. Une activité collective en dehors du cadre de travail organisée par l’entreprise permet également de développer le sentiment d’appartenance des collaborateurs.

[1] https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-bien-etre-sante-nature-1491/page/5/

[2] https://www.terrapinbrightgreen.com/wp-content/uploads/2017/03/Economie-de-la-biophilie_francaise_2015_22MB.pdf

http://blog.offiscenie.fr/index.php/2017/02/06/4-avantages-du-jardin-dentreprise/

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *