Prendre du ventre : assumer ou lutter contre ?

perdre-poids-assumer-lutter

L’accumulation de graisse au niveau du ventre dépend de plusieurs facteurs. Elle peut être liée au stress, à l’alimentation ou encore au manque de tonicité. Comment l’appréhender ?

 Il serait le complexe numéro 1 des Français : le ventre pose problème à plus de la moitié d’entre eux (sondage Ipsos Santé 2012), notamment en matière de ballonnements. Pour pouvoir faire un choix et savoir si vous devez assumer votre ventre ou chercher à le perdre, il convient d’identifier la source de votre prise de poids. Si elle cache en effet un mal-être et que votre accumulation de graisse à ce niveau est liée au stress, il est important de retrouver sérénité et calme en vous. Cela passe par une réflexion sur la ou les causes de votre stress.

Avant de tenter de perdre du poids ou si vous avez la sensation que ce dernier est problématique, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.

Posez-vous la question : est-ce que mon ventre me dérange avant tout vis-à-vis du regard des autres ?

Car fondamentalement, il n’y a nul besoin de vous conformer aux hommes ou aux femmes, dotés de courbes parfaites ou d’abdominaux ultra-dessinés, trop souvent érigées en norme, notamment dans les publicités ou les pages mode des magazines. Et rappelez-vous combien ces mannequins doivent aussi beaucoup à Photoshop. Autre facteur de poids : adapter son look à son ventre. Le tout-moulant n’avantage personne, même les plus minces, alors ne vous contraignez plus à porter des vêtements stretch ou des pantalons taille basse. Misez sur des tissus un peu lourds qui tombent bien, descendent sur vos hanches.

Tâchez d’accepter votre corps tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts

Mais se répéter qu’on aime son corps ne suffit malheureusement pas à faire disparaître ses complexes. Pour être en phase avec soi-même, il est important d’être réellement persuadé que son corps est beau. Pour cela, vous pouvez chercher à développer votre auto-compassion. Elle consiste à pratiquer le lâcher-prise et à se détacher de son apparence pour comprendre qu’elle ne fait pas tout. Il est tout à fait normal d’apprécier son physique un jour et de moins l’apprécier le lendemain, mais cela ne doit pas changer la personne que vous êtes. Aborder son corps avec une certaine neutralité vous aide ainsi à ne pas perdre confiance en vous les jours où vous n’aimez pas votre physique. Il ne peut y avoir que du positif à relâcher la pression autour de votre apparence, alors n’attendez plus pour vous y mettre.

La lutte contre la graisse abdominale s’impose vraiment quand cette dernière devient dangereuse.

Une prise de poids importante à ce niveau peut en effet entraîner une augmentation des niveaux d’insuline et de sucre dans le sang et endommager les cellules du pancréas. Le diabète et certaines maladies vasculaires telles que l’infarctus ou l’accident vasculaire cérébral comptent parmi les dangers associés à un taux de graisse abdominale excessif. De la même manière, une situation de surpoids ou d’obésité peut altérer la santé de l’individu et il convient de la prévenir. Il existe plusieurs solutions pour perdre son ventre. Vous pouvez choisir de faire de l’exercice physique, de vous initier à des pratiques relaxantes telles que la sophrologie ou la méditation, ou bien encore vous questionner sur les sources de stress, ou tout autre facteur de prise de poids.

Mais doit-on nécessairement combattre son présumé gros ventre ?

Si vous prenez du ventre sans que cela ne risque d’impacter votre santé et alors même que vous vous sentez bien dans votre peau, ne cherchez pas à le combattre à tout prix. Dans tous les cas, référez-vous avant tout à un expert médical, qui saura vous guider dans les mesures à adopter, ou non, en priorité.

 

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *