La qualité de vie au travail peut-elle servir la marque employeur ?

La qualité de vie au travail peut-elle servir la marque employeur ?

La qualité de vie au travail et la marque employeur sont deux sujets de Ressources humaines qui suscitent beaucoup d’intérêt. Mais avez-vous déjà envisagé que le premier pourrait être un atout clé au service du second ?

La QVT au service des collaborateurs

Une démarche QVT (pour qualité de vie au travail) vise à offrir aux salariés un cadre et des conditions de travail répondant à leurs attentes personnelles. Télétravail, horaires aménagés, restauration de qualité, espaces de travail chaleureux sont autant de facteurs de bien-être qui permettent aux entreprises de rendre leurs salariés plus heureux.

Mais la QVT ne se limite pas à cela. Le bien-être au travail est une notion à la fois essentielle et complexe de la vie en entreprise.  Cette démarche implique également d’évaluer et d’ajuster les méthodes de management pour évoluer vers une organisation plus souple ?  En effet le contrôle excessif et les procédures rigides peuvent en effet  constituer des facteurs de stress.

Les relations sociales et le développement personnel sont  deux autres grands axes de la QVT. Il s’agit pour l’entreprise de veiller à maintenir un esprit bienveillant pour l’ensemble des collaborateurs  Cela dépasse l’accompagnement de chacun dans l’évolution de sa carrière et de ses compétences mais vise à proposer aux collaborateurs des conditions de travail leur permettant de s’épanouir dans leur vie professionnelle comme personnelle.. Cela peut notamment  se caractériser par des activités de team building comme le sport en entreprise.

L’influence des collaborateurs sur la marque employeur

Le web est depuis sa démocratisation une vaste source d’informations. Aujourd’hui, il peut s’agir du premier réflexe d’une personne cherchant des informations sur une marque, une personne ou une entreprise.  Depuis l’arrivée du web 2.0, participatif et facilitant l’expression de chacun, les premières informations obtenues ont de forte chance de venir d’un site de notation par les internautes.

Pour les entreprises, les collaborateurs peuvent évaluer leur cadre de travail sur Glassdoor ou sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin et Viadeo. Ces sites bénéficient généralement d’un bon référencement  et peuvent apparaitre dans les premiers résultats d’un moteur de recherche. Avec ces nouvelles règles, il est facile de comprendre comment les collaborateurs et anciens collaborateurs peuvent influencer la réputation en ligne de leur employeur.

Ainsi une entreprise qui prend soin de ses collaborateurs à travers une démarche QVT peut espérer bénéficier d’une bonne évaluation sur les sites web susmentionnés. Et si les salariés contribuent positivement  à la réputation de leur employeur alors ce dernier bénéficiera d’un atout non-négligeable en terme de marque employeur : la preuve qu’il fait bon travailler entre ses murs.

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *