Quel sport adopter en fonction de nos problèmes de santé

sport sante

Cet article ne remplace en aucun cas l’avis médical. Si vous souhaitez vous informer plus avant sur un sport adapté à vos besoins, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

Les bénéfices d’une activité physique régulière pour la santé sont incontestables, et diminuent fortement le risque de mortalité. Dans une certaine mesure, le sport est aussi un excellent moyen de prévenir ou limiter les risques de maladies cardiovasculaires. Plusieurs études ont également démontré les bienfaits que la pratique d’une activité physique pouvait apporter aux personnes atteintes d’une maladie chronique.

Quelles sont les précautions à prendre avant de commencer un sport ?

Avant de débuter une pratique sportive, il est nécessaire de consulter votre médecin, qui pourra vous conseiller en fonction de votre pathologie. Pendant l’effort, il est conseillé de boire de l’eau régulièrement, afin de ne pas vous déshydrater. Si vous débutez, inutile de courir un marathon dès la première fois : commencez à votre rythme. Une demie heure de marche par jour suffit pour travailler le corps.

Quels bénéfices pour les personnes diabétiques ?

La pratique du sport chez les personnes diabétiques est bénéfique à plusieurs égards. Elle permet en effet d’entretenir son énergie et son moral, tout en régulant la glycémie et en améliorant les effets de la prise d’insuline. Le plus souvent, l’exercice physique diminue nettement le taux de sucre dans le sang après la réalisation d’exercices.

Cependant, certains sports peuvent augmenter la dose de glycémie. Le stress provoqué par certains sports (excitation, concentration..) ou pratiques (compétitions) peut générer de l’adrénaline, qui accroit le taux de glycémie. Les sports extrêmes et de combats par exemple sont donc fortement déconseillés. Quel que soit le sport exercé, il est recommandé de se munir de son stylo d’insuline si l’effort dure longtemps, afin de contrôler le taux de glycémie dans le sang.

Quels sports vous sont recommandés, si vous êtes atteint de diabète ?

La marche, le vélo et la natation sont les trois sports les plus recommandés. Ils vous permettent de travailler et renforcer votre musculature  et de développer vos capacités cardiaques. Selon une étude, chez les diabétiques réduirait de moitié le risque de mourir prématurément.

Et pour le cholestérol ?

Selon la Fédération Française de Cardiologie, plusieurs études ont démontré que l’activité sportive permettait de contrôler son taux de cholestérol et de le réduire dans certains cas. La pratique du sport permet en effet d’accroître le taux de « bon cholestérol », et de réduire le taux de cholestérol LDL, mauvais pour l’organisme.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’exercer une pratique à allure modérée ou élevée, à raison de 30 à 60 min, au moins 5 fois par jour.

Quel type de sport réaliser et à quelle fréquence ?

Une fois encore, le sport d’endurance est privilégié pour les personnes atteintes de cholestérol.  Le type de sport ainsi que le rythme que vous allez choisir en fonction de votre taux de cholestérol dépendra de vos préférences, votre métabolisme et votre rythme. Si vous aimez les sports individuels pour vous ressourcer, privilégiez la marche rapide, le vélo, ou encore la natation. Si vous préférez les activités en équipe, la danse ou encore le basket sont d’excellents moyens de réguler votre cholestérol.

Quel sport pratiquer pour les personnes atteintes de maladies cardiaques ?

Le sport et les maladies cardiaques ne sont pas incompatibles ! La plupart des personnes souffrant de pathologies cardiaques (maladie coronaire, arythmie, insuffisance cardiaque stable, etc) peuvent en effet exercer une activité faible ou modérée, en fonction de leur cardiopathie. Sauf contre-indication, la pratique d’une activité physique n’est pas nuisible pour le patient, et permet de renforcer le cœur et de le protéger dans la durée.

Quel sport pratiquer lorsque l’on est sujet à une maladie cardiaque ?

Avant toute chose, il est indispensable de s’orienter vers un médecin spécialiste. Le cardiologue pourra, suite à une série de tests et un diagnostic, vous orienter et vous accompagner au mieux dans votre démarche.

Les sports d’endurance sont les plus fortement conseillés pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques. Le jogging, la marche rapide et le vélo peuvent être adéquats pour endurcir et protéger peu à peu le système cardiaque et respiratoire. Ces exercices sont préconisés dans une intensité faible ou modérée, selon la pathologie, d’une durée de 20 à 30 minutes par jour une à trois fois par semaine.

Pour les personnes plus fragilisées, la pratique d’activités physiques peut s’exercer dans une certaine mesure, en changeant par exemple des petites habitudes : prendre l’escalier à la place de l’ascenseur, favoriser la marche ou le vélo pour de courts trajets.

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *