Le sport à l’épreuve de l’air !

running_pollution_qualité_air

Le sport, c’est bien connu, c’est bon pour la santé ! Et en cette période de rentrée, tout le monde nous le rappelle. Journalistes spécialisés, médecins et experts en tout genre : ils sont tous d’accord il ne faut pas hésiter à chausser ses baskets pour garder la forme, pour rester mince ou encore pour mieux gérer son stress.

Oui, mais… Car, il y a bien un « mais ». Quand on est en plein effort, on respire plus. Beaucoup plus : puisqu’on inhale en moyenne 7 à 8 fois plus d’air par minute que lorsqu’on est au repos. La pratique de la course à pied fait, elle, carrément passer la ventilation pulmonaire de 7 à 100 litres par minute ! Si cet air est pollué, vous l’aurez compris, vous ferez donc visiter vos poumons et le reste de votre organisme à beaucoup plus d’ozone, de microparticules ou encore de dioxyde d’azote qu’en respirant normalement ! C’est pour cela que les sportifs subissent donc de manière plus prononcée les effets de la pollution : irritations du nez, des yeux, de la gorge, essoufflements, toux, voire même asthme.

Une étude a même montré que, pratiqué dans une ville polluée, le sport peut être responsable du déclin mental ! Et attention tout le monde est concerné y compris les patients en bonne santé chez qui on observe également des effets cardiovasculaires lorsque le sport est pratiqué en zone polluée. Alors que faire lorsqu’on habite une grande ville et qu’on est un adepte de l’effort sportif ? Courir avec un masque à gaz ? Pas encore….

Les cinq bons réflexes du sportif urbain

Vérifier la qualité de l’air, tu devras !

Hors de question de courir lors d’un pic de pollution ! Plusieurs études scientifiques ont montré que l’exposition à La pollution, lorsqu’on fait du sport, réduit la capacité pulmonaire, diminue la performance et surtout augmente le risque d’asthme. Avant de sortir faire votre jogging, pensez donc à vérifier la qualité de l’air et pas seulement la météo !

T’activer aux heures de pointe, tu oublieras !

En général, et tout particulièrement lors des pics de pollution, mieux vaut éviter de s’activer pendant les heures de pointes dans les grandes agglomérations. Préférez dans la mesure du possible, transpirer le matin entre 5 et 6 heures et le soir après 21 heures.

Courir à proximité des grands axes de circulation, tu éviteras !

Evitez bien entendu, de faire du sport près des autoroutes ou des grands axes de circulation. L’air y est plus pollué et cela peut avoir des effets néfastes sur votre santé et sur vos performances. Efforcez-vous, autant que possible, de courir à 300 mètres de distance latérale des grands axes routiers. Sortez des sentiers battus !

Les espaces verts, tu privilégieras !

Evidemment, les espaces verts sont plus indiqués pour s’entraîner pour des raisons de pollutions mais aussi pour des raisons plus subjectives. Une étude récente a démontré que les bienfaits des sports en pleine nature sont nettement supérieurs à ceux pratiqués en salle ou en milieu urbain : amélioration de l’humeur et de l’estime de soi ! Merci les arbres !

 A aérer ta salle de sport, tu penseras !

Enfin, si vous faites du sport en salle, demandez quelles sont les habitudes d’aération. L’air intérieur peut lui aussi être vicié ! Il est donc important d’aérer en dehors des heures de circulation et de prévoir des équipements de renouvellement d’air adaptés à la taille de la salle.

 Voilà, vous savez tout ! Attention, ces conseils sont d’autant plus valables pour les enfants ! Alors l’entrainement de rugby ou de foot sur la pelouse du stade en bordure d’autoroute entre 18h et 19h, on oublie !

Sources :

Babyak M et al., Exercise treatment for major depression: maintenance of therapeutic benefit at 10 months, Psychosom Med, 2000 Sep-Oct;62(5):633-8.

Carlisle AJ, Sharp NC., Exercise and outdoor ambient air pollution. Br J Sports Med. 2001 Aug;35(4):214-22.

Barton J, Pretty J., What is the best dose of nature and green exercise for improving mental health? A multi-study analysis, Environ Sci Technol. 2010 May 15;44(10):3947-55.

Liste des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *